• Academia Christiana

Une journaliste prise en flagrant délit d’infiltration de mouvements traditionalistes catholiques ?



Nous vous proposons de découvrir cet article de Breizh-Info au sujet d'une journaliste de France 2, Sophie Broyet, qui a notamment tenté d'infiltrer notre association:


Sophie Broyet, une journaliste de France 2 prise en flagrant délit d’infiltration de mouvements traditionalistes catholiques ?


Sophie Broyet, journaliste pour France 2 et « grand reporter » a-t-elle été prise en flagrant délit d’infiltration de mouvements traditionalistes catholiques ?

C’est en tout cas ce qu’indique Victor Aubert, professeur à l’Institut de la Croix des Vents à Sées, ainsi que des membres d’Academia Christiana, institut de formation politique catholique.

Sophie Broyet avait déjà fait parler d’elle alors qu’elle avait infiltré le mouvement One Nation (voir son interview ici), mouvement qualifié par le service public de complotiste et de sécessionniste.

A droite, la journaliste infiltrée

C’est d’ailleurs cette vidéo qui a permis aux personnes d’Academia Christiana de l’identifier, elle qui se faisait passer, pour une dénommée Amandine Loramar. Nous vous proposons ci-dessous une chronologie des évènements :

  • Le 18 janvier dernier, le cercle parisien d’Academia Christiana organise une conférence sur le bien commun. La journaliste infiltrée y est présente bien qu’il lui soit énoncé que cette formation est réservée aux étudiants et jeunes professionnels, elle indiquera aux formateurs vouloir rejoindre Academia Christiana. Elle retourne assister à une conférence le 25 janvier.

  • Puis le 27 janvier, elle se présente à une conférence donnée par l’Abbé Raffray et Baptiste Marchais dans laquelle elle indique venir de la part d’Academia Christiana.

  • Le vendredi, le lendemain donc, Sophie Broyet débarque à Sées, en Normandie, ville où se situe l’école catholique hors contrat Institut Croix-des-Vents. Elle a pris rendez-vous avec le supérieur de l’Institut, pour soi-disant y inscrire son fils, pour la rentrée prochaine. Le supérieur pense distinguer une caméra de type Go-Pro, mais n’en est pas certain. Elle demande à pouvoir visiter les bâtiments et les salles de classe, ce qu’elle fait avec l’autorisation du supérieur. Le vendredi soir, alors que les élèves internes rentrent dans leur famille par le train, voici notre infiltrée qui se présente à la gare, et qui se met à questionner des jeunes collégiens et lycéens. Sont-ils racistes demande-t-elle ? Les prêtres sont-ils violents ? Connaissent-ils Academia Christiana ? Certains, sentant l’entourloupe, lui répondent avec impertinence et moqueries. Elle interroge une jeune fille qui découvre sa caméra cachée, et lui indique ne pas vouloir lui répondre. Une fois les lycéens placés dans le train, la voici qui filme et prend des photos une fois le train en marche. Un jeune lycéen, extérieur à l’établissement, lui dit qu’elle n’a pas le droit de filmer comme cela. Elle lui sort alors…. une carte de presse.

[...]



Article à lire dans son intégralité sur Breizh-Info


https://www.breizh-info.com/2022/02/02/179129/sophie-broyet-une-journaliste-de-france-2-prise-en-flagrant-delit-dinfiltration-de-mouvements-traditionalistes-catholiques/


1 982 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout