top of page

đŸš« Menace de dissolution : rĂ©sister au mensonge, clamer la vĂ©ritĂ©

COMMUNIQUÉ DE PRESSE D’ACADEMIA CHRISTIANA



Academia Christiana est un institut de formation qui invite les jeunes Ă  s’engager au service du bien commun. Depuis 2013, plus de 2 000 jeunes sont passĂ©s par nos universitĂ©s d’étĂ© et sĂ©ances de formations. Aujourd’hu,i ils sont partout engagĂ©s pour leur pays Ă  travers leur mĂ©tier, des associations, en tant qu’élus locaux, enseignants ou artisans.


D'autre part, notre rĂŽle est de transformer en force crĂ©atrice la colĂšre et le dĂ©sespoir d’une jeunesse orpheline. Nous croyons qu’il est plus utile de proposer des solutions que d’en rester Ă  des constats pessimistes. Nous invitons la jeunesse Ă  aimer son pays et son histoire, Ă  fonder des foyers solides, Ă  retrouver une vie spirituelle vivante, Ă  perpĂ©tuer nos traditions, Ă  mener une vie saine et Ă  cultiver le sens de l’effort.


La tentative de dissolution annoncĂ©e ce soir par le ministre de l’IntĂ©rieur est une pierre de plus ajoutĂ©e Ă  l’édifice du mensonge. Car il s’agit bien de manipuler l’opinion en criminalisant tout sursaut salutaire au sein de notre peuple.


En voulant nous dissoudre, le gouvernement s’en prend une fois de plus aux catholiques qu’il considĂšre comme des citoyens de seconde zone. Comprenez bien qu’aujourd’hui le gouvernement français a dĂ©cidĂ© d’interdire toute pensĂ©e ou rĂ©flexion en dehors de l’idĂ©ologie laĂŻciste et matĂ©rialiste.


A l’heure oĂč les coups de couteaux fusent matin, midi et soir, la prioritĂ© de la RĂ©publique est de dissoudre un institut de formation dont les cadres sont tous d’honnĂȘtes pĂšres et mĂšres de famille.


Quand un gouvernement entrave la libertĂ© d’association et d'expression, quand tout ce qui est jugĂ© contraire Ă  l'idĂ©ologie dominante est menacĂ© de censure, quand on condamne Ă  la mort sociale les rĂ©fractaires, c'est bien ce qu'on appelle un « systĂšme totalitaire ». N’oubliez pas que c’est par la peur que le credo progressiste se maintient au pouvoir.


Academia Christiana ira devant les tribunaux pour contester cette procĂ©dure absurde qui manifeste une fois de plus que nous sommes sortis de l’Etat de droit.




12 commentaires
bottom of page