• La Baffe Lutécienne

La Baffe Lutécienne | Club de sport de combat


C'est la rentrée et il est temps de prendre de bonnes résolutions, notamment celle de se (re)mettre au sport, et pas n'importe lequel ! Autant lier l'utile à l'agréable et éliminer ses calories tout en apprenant à se battre. L'équipe d'Academia Christiana est venue à la rencontre de l'équipe de la Baffe Lutecienne, club sportif parisien tenu par des camarades.

Academia Christiana : Qu’est ce que la Baffe Lutécienne ?

La Baffe Lutecienne : La Baffe Lutécienne est un club sportif délivrant des enseignements autour des sports de combats de type pieds-poings, proposant un ensemble varié de techniques et s’adressant à des franciliens voulant s’initier ou se perfectionner.

Nos cours ont lieu le lundi de 21h à 23h dans Paris. Nous organisons parfois des séances extérieures en complément. Grande nouveauté pour cette nouvelle saison 2018-2019 nous souhaitons instaurer un nouveau créneau horaire dès janvier et organiser des sessions annuelles de formation sur des week-ends avec des déplacements en régions.

AC : Comment est née cette initiative ?

BL : La Baffe Lutécienne est née en 2009 répondant à une triple vocation

La vocation sportive : car elle a la prétention d’aguerrir les corps et les esprits à une discipline et une condition sportive. Elle répond ainsi au besoin fondamental et impérieux de s’entretenir. Ces mêmes corps et ces esprits sont bien trop souvent, conditionnés par un environnement moderne, sans effort, sans saveur où l’appréhension de la douleur est devenue taboue.

Elle a également une vocation pratique, enseigner l’art de se battre, des techniques de self-défense. Pour découvrir, s’initier ou se perfectionner. Nos adhérents viennent pour se découvrir et se dépasser. Les sports de combats apportent sérénité et maîtrise de soi.

La Baffe Lutécienne a également une vocation sociale car au-delà de sa dimension sportive elle a pour ambition d’insuffler un esprit de convivialité et de chaleur humaine dans ses activités. Elle rassemble des gens de bonnes volontés, attachés à un esprit de corps et désireux de progresser.

AC : Pourquoi les sports de combats ?

BL : Les sports de combats ont un double avantage. Tout d’abord ce sont des disciplines sportives complètes sollicitant l’ensemble du corps qui aiguisent également l’esprit et forment ainsi une psychologie, un comportement adapté. L’effort est soutenu, long et le combattant doit rester concentrer dans ses phases d’exercices, d’entrainement comme dans les combats.

Les sports de combats et en particulier la boxe connaissent aujourd’hui un regain d’intérêt et bénéficie d’un certain effet de mode. Nous expliquons ce phénomène par deux aspects : la recherche d’un sport complet et l’envie de connaitre ses propres limites mais aussi d’éprouver ou d’expérimenter une certaine violence, sa propre violence.

Actuellement cette violence est partout. Sans dresser un tableau trop pessimiste, bon nombre de personnes subissent des violences physiques ou morales et des agressions quotidiennes. Elles ont lieu dans la rue au sein de leur environnement personnel ou professionnel. Aujourd’hui les franciliens et plus particulièrement les jeunes générations veulent adopter un esprit plus combattif, plus endurant face à cette violence. S’endurcir et s’aguerrir sont leurs motivations. Les sports de combats répondent donc à un besoin de formation et de réaction positive face à un environnement trop souvent agressif. Ils apportent donc une nécessaire maîtrise de soi.

AC : Comment se déroulent vos séances ?

BL : Sur l’ensemble de l’année nous abordons un ensemble de techniques pieds poings présentes en Kick-Boxing et en boxe thaïlandaise. Nous proposons, parfois, en fonction d’autres intervenants des séances dédiés aux techniques de lutte, de grappling et d’amenés aux sols. Ces techniques nous permettent de casser un rythme linéaire d’enseignement et de nous maintenir dans l’effort et dans l’apprentissage. L’ambition de proposer un ensemble varié de techniques nous permet de concevoir ces sports dans une globalité et donc dans des enchainements logiques et complets. Toutefois, chaque saison est spécifique. Les adhérents évoluent et progressent ensemble dans un effort commun et dans la convivialité.

Nous n’avons pas la structure et l’envie particulière d’accompagner nos adhérents à un haut niveau de compétition ou de former des esprits bagarreurs. Notre objectif est d’apporter à nos adhérents une maîtrise de soi et une psychologie endurcie et endurante. Cette psychologie et le sport en général, permet d’aborder nos soucis de la vie quotidienne d’une autre manière et renforcent les personnalités de chacun.

AC : Quel est votre public ?

BL : A vrai dire, aucun de nos membres se ressemblent vraiment. Certains viennent d’horizons très différents. La Baffe mélange des niveaux et des personnalités variés. Mais nos cours s’adressent principalement à des franciliens désireux de s’engager sur un certain rythme d’apprentissage, dans un esprit qui est le nôtre formé dans la discipline, l’effort et la convivialité.

Depuis quelques années, nous constatons que les femmes sont de plus en plus nombreuses à nous rejoindre et apprécient les efforts d’encadrements et d’accompagnement que nous leur proposons.

Plus globalement, l’ensemble des adhérents, des permanents du club et de son équipe bénéficie d’un cadre et d’une ambiance particulière difficilement retrouvable ailleurs dans les salles parisiennes. Nos adhérents se retrouvent facilement en dehors des entrainements, après un cours autour d’un verre ou durant les soirées organisées par le club. De belles amitiés s’y nouent.

AC : Quels sont les plus beaux fruits que votre club a vu naître ?

BL : Toutes les personnes qui ont adhéré à la Baffe avec régularité, dans le sérieux, dans l’effort et la convivialité sont les fruits de notre travail et pour lesquels nous ressentons une certaine fierté. Ces personnes nous ont donné l’envie et l’énergie de porter cette initiative.

Certaines personnes ayant découvert ou pratiqué au sein de notre club ont eu l’occasion de continuer leur apprentissage et d’atteindre de belles compétitions. Nous saluons leurs efforts et les exemples qui nous inspirent. D’autres ont passés une ou plusieurs saisons à la Baffe puis ont bénévolement implanté des sessions de formations du même type en Normandie et en Lorraine.

Tous ont trouvé une motivation, un complément personnel et en cela La Baffe Lutécienne a réussit son travail.

AC : Un mot de conclusion ?

BL : Comme beaucoup d’activités qui forment la colonne vertébrale de nos vies et nos engagements, le sport, l’entretien et la maitrise de soi est une nécessité à laquelle nous devons répondre. Nous reprendrons ici une référence et une interrogation, moderne mais non dénué de sens, « Comment peux-tu te connaître si tu ne t'ai jamais battu ?!»

La Baffe Lutécienne

Pour nous joindre, rendez-vous sur notre page Facebook « Baffe Lutécienne » ou via notre adresse électronique : labaffelut@yahoo.com

#Boxe #Sport #association

428 vues
  • Flickr - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • Tumblr - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Pinterest - White Circle

© 2020 par Academia Christiana